Vie de maman, zéro-déchet

J’ai testé : les couches lavables

Aujourd’hui je voudrais vous parler de quelque chose que j’ai su vouloir essayer à l’instant même où j’ai appris que j’étais enceinte (peut-être même avant ^^) : les couches lavables.

Ça me paraissait la suite logique de ma démarche vers l’écologie et le zéro-déchets. Et en plus j’ai découvert au cours de mes recherches que l’ont peut les louer !

Si vous mes suivez sur Facebook vous connaissez déjà cette expérience et les résultats :-D.

J’ai donc fait le choix de passer par la location via une entreprise située en Isère (donc en plus en local ! Le top). Si ça vous intéresse n’hésitez pas à vous rendre sur le site de locacouche 😉.

J’ai donc loué plusieurs sortes de couches afin de tout tester dans un premier temps : 

  • Des couches TE1 (tout en 1) : en gros tout est prêt dans la couche, c’est comme une couche classique, y a plus qu’à installer ^^. Je dirais que c’est la plus simple à utiliser au quotidien
  • Des couches TE2 (tout en 2) : la couche est aussi très proche d’une couche « classique » mais il faut ajouter à l’intérieur un insert, c’est une grande « bande » de tissus absorbant (coton, chanvre, bambou). Un peu plus contraignant au quotidien (parce qu’il faut penser à les préparer en avance principalement), mais plutôt pratique en cas de petit pipi, pas besoin de tout changer à chaque fois ! Même si en théorie, pas besoin de tout changer à chaque fois même pour la TE1, car dans tous les cas on met un insert en papier et en cas de tout petit pipi il suffit parfois de le changer et la couche est toute propre.
  • Et enfin des couches + culottes : comme son nom l’indique on a une couche, c’est la partie qui va absorber, et une culotte, que l’on va ajouter par dessus et qui sera la partie imperméable pour laisser les vêtements de bébé bien au sec. Bon, finalement je n’ai même pas eu l’occasion de les tester celles-ci car elles étaient plus grandes.

Ce que j’en ai pensé :

Alors déjà il faut savoir que j’ai commencé le test dans les toutes premières semaines de vie de bébé bulle et que… ce n’est pas une bonne idée :-D. A cet âge là il est difficile de régler la tailles donc j’ai eu beaucoup (beaucoup beaucoup de fuites). Et à cet âge là bébé remplit énormément et très souvent ses couches, pour éviter les fuites il fallait donc que je change sa couche au moins toutes les heures, autant dire que c’est impossible au quotidien. 

Concernant les fuites j’ai appris quelque chose au fil de mes essais : attention à la tenue de bébé ! Il est très important de choisir une tenue qui ne sert pas du tout au niveau de l’entre jambe donc ne pas hésiter à mettre des bodys et pyjamas un peu trop grands et/ou à ne pas fermer toutes les pressions entre les jambes ;-).

Voila le genre de tenue qui peut éviter le drame ^^

 

Vous l’aurez compris je n’ai pas continué avec les couches lavables, je n’aimais pas plusieurs choses : l’odeur déjà, je trouve que ça sent le tissus mal séché, vous voyez comme quand on oublie son linge dans la machine ? Et ça dès le moindre pipi. Je n’aimais pas non plus devoir tout triturer avec les mains pour séparer les différentes parties avant de pouvoir la laver. Et enfin je trouvais vraiment contre-productif de devoir rincer chaque  couche en cas de caca (donc toutes les couches pour un bébé d’une semaine…) et en plus de me retrouver à changer à chaque fois toute la tenue de bébé ! J’ai triplé mon nombre de machine pour réussir à suivre en nombre de couches et pyjama… Pas sûre sûre que la planète apprécie… Sans compter que j’ai un doute sur le fait que les matériaux des couches soient très sains pour notre planète à chaque lavage. Tout ce qui est polaire, PUL etc… Je crois bien que ça passe dans l’eau non ?

Bref j’ai vite déchanté et renvoyé tout ça à locacouche, qui en passant sont supers compréhensifs et vraiment très agréables !

Mais je peux quand-même vous donner quelques petites pistes de ce que j’ai préféré.

Déjà entre les pressions et le scratchs, contrairement à ce que j’aurais pensé, j’ai largement préféré les  scratchs, vraiment pratiques pour adapter parfaitement la couche à la morphologie de bébé.

Ensuite j’ai beaucoup aimé le fait d’avoir des jolies couches… Oui c’est tout bête mais une jolie couche pleine de couleur ça met un peu de gaieté au moment du change :-D.

Et enfin, si je n’ai pas aimé les couches j’ai par contre adoré les lingettes (cotons) lavables pour nettoyer les fesses de bébé ! Beaucoup plus doux pour sa peau fragile, très agréable à utiliser, facile à nettoyer… Si vous me suivez sur les réseaux sociaux vous savez même que j’en ai acheté du coup au salon Primevère parce que franchement je suis tombée amoureuse ^^. Et pour le coup là j’ai vraiment l’impression d’aider notre belle planète en ne jetant pas 3 cotons à chaque change !

Voilà donc pour mon expérience des couches lavables. Malheureusement j’en attendais beaucoup et j’ai été très déçue, et finalement à l’heure actuelle je suis revenue aux couches classiques, mais bio, 60% biodégradables, avec un sachet en matériaux recyclé et sans chlore, pétrole, latex etc etc…

On ne peut pas tout réussir même dans une démarche zéro-déchet… Mais je fais pleins d’autres actions de ma petite place donc ça m’aide à garder bonne conscience 😉

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.